Suite et fin de voyage Kirghize

Retour de voyage au lac

Bientot la fin de mon voyage au Kirghizistan. Retour à Bichkek pour récupérer mon visa et je file tranquillement en direction de la frontière chinoise. En passant par Kochkor,  je m’autorise une nouvelle virée dans les collines avoisinantes malgré mon genoux en vrac . Et enfin pour finir Naryn. Là j’obtiens la réponse que j’attendais. Le tarif pour le passage du col de Torugart ! Je dois faire un choix : ce voyage me coute clairement une semaine de voyage . Mais bon je n’ai pas envie de faire un détour de plusieurs jours par Sary Tash et le col d’Irkeshtam.

Et puis il faut dire que dans ma tête c’est un passage mythique que je rêve de franchir depuis un moment. Déjà en 2010 je m’étais rendu dans la région mais je n’avais pas pu rentrer au Kirghizistan pour cause de guerre civile.


fin de voyage Naryn Kirghizistan

Kubat , de l’agence du même nom , s’occupe de la paperasse avec son correspondant chinois et le départ est prévu lundi à 6h30.Profitant d’un beau ciel bleu je m’en vais faire une excursion solitaire dans le canyon un peu avant la ville. Sable et cailloux sont au rendez-vous. Aucune trace, que des lézards ,des insectes et du silence. Tout est sec malgré l’orage d’hier. Drôle de paysage, une face verte, une face sable.

La météo me joue des tours et il m’est impossible d’aller voir le caravansérail de Tash Rabat, il pleut sans discontinuer toute la journée et je vois que sur les hauteurs la neige s’est remise à tomber.

Bilan, pour le Kirghizistan, mieux vaut être équipé si l’on veut venir au début du printemps. Ce n’est peut être pas la saison idéale, mais elle s’est quand même très agréable de profiter du calme avant la tempête ( la haute saison) dans cette immensité presque vierge. Ma route kirghize s’arrête , mais ce n’est pas la fin du voyage.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Annuaire de liens 1two