Le Monténégro, le Monaco de l’Adriatique

Le Monténégro, le Monaco de l’Adriatique

Coincé entre la Croatie et l’Albanie, le Monténégro est en train de devenir le nouvel eldorado méditerranéen pour les investisseurs et les retraités. Raison pour laquelle il faut se dépêcher d’y aller avant qu’il ne soit trop tard.

Les bouches de Kotor au Monténégro

Pourquoi visiter le Monténégro

Tout comme son cousin Croate, la « montagne noire » à des allures de petite Corse. Tout y est rassemblé pour devenir une destination de plus en plus populaire aux yeux des touristes européens.

– Facile d’accès, ses deux aéroports internationaux offrent des liaisons avec les grandes villes en 2 ou 3 heures.

– Paysage magnifique entre mer et montagne à peine défriché.

– Des prix toujours abordables comparés à ses voisins.

– Infrastructures hôtelières en plein développement et cerise sur le gâteau : la bonne bouffe.

Autre avantage non négligeable, la monnaie adoptée par le Monténégro est l’euro. Même si le pays ne fait pas encore partie de l’UE.

L’histoire géo de l’ex-Yougoslavie

Membre fondateur de l’ONU en 1945, la République fédérale socialiste et yougoslave éclata dans les années 1990. Les conflits donneront naissance à quatre Républiques fédérales (Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine et Macédoine). Quant au Monténégro, il choisit de former une nouvelle République fédérale de Yougoslavie en s’unissant avec la Serbie.

En 2003, le torchon brule entre les deux alliés, et le parlement monténégrin proclame son indépendance en 2006. Il devient dès lors, l’un des plus jeunes pays d’Europe.
Futur adhérent à l’UE, le Monténégro est depuis 2017, le 29e membre de l’OTAN.

Comment organiser son séjour sur la Riviera Adriatique

  • Les moyens de transport.

Fierté du Marechal Tito, le chemin de fer revêt une grande importance dans cette région des Balkans. La ligne Bar Podgorica continue jusqu’en Serbie et passure la liaison avec Belgrade en une dizaine d’heures.
Les autobus permettent eux de se déplacer aisément dans toutes les zones de montagne non desservies par la voie ferrée.
Enfin, le réseau de ferries relie toutes les villes portuaires comme Bar, Budva… ou les bouches de Kotor, ainsi que l’Italie à quelques encablures de la.

  • L’hôtellerie et la gastronomie

Avec une des fiscalités les plus intéressantes du monde, les groupes hôteliers commencent à investir la place. Ceci couplé au traditionnel  » hébergement chez l’habitant », se loger au Monténégro ne pose aucune difficulté. De l’auberge de jeunesse au resort 4 étoiles, il y en a pour toutes les bourses.
La gastronomie se rapproche du décor. Méditerranéenne, teintée de gouts slaves et orientaux.

  • Météo et climat

Situé au sud de l’Europe, son climat est doux tout au long de l’année avec des hivers pluvieux et des étés secs. La meilleure période pour s’y rendre s’étend d’avril à fin octobre. Attention quand même, la plupart des hôtels ferment en arriere saison !

Si vous avez aimé le petit film de Jeremy Bigé et qu’il vous prend l’envie de vous y aventurer, le Monténégro est fait pour vous ! Bonne entrée en matière pour qui veut se familiariser avec une région assez méconnue, les Balkans.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Laisser un commentaire