Le Xinjiang, entrée en Chine

Le Xinjiang , aux portes du désert du Taklamakan est le point de départ de mon circuit en Chine. Une des régions les plus surveillée du pays !

Le Xinjiang, tu l’as voulu, tu l’as eu !

 Au Xinjiang mon voyage commence par une nuit dans un des hôtels les plus sales de la création. Ce matin je pars à la recherche d’une banque pour faire du change.

Mais quelle heure est-il au Xinjiang ?

Géographiquement parlant,  elle devrait être la même qu’au Kirghizistan, mais c’est l’heure de Beijing qui s’applique dans toute la Chine.
J’ai l’impression d’être un nomade qui voyage dans deux pays à la fois où cohabitent deux populations qui ne vivent pas au même rythme. Pas la même heure, ni la même langue, ni la même nourriture.

En plus tout est fait ici pour entraver la vie ici. Tu m’étonnes qu’ils se rebellent ! A tous les coins de rue dans le Xinjiang  il y a une guérite de police. Tous les accès au trottoir sont fermées une barrière avec planton. Tous les magasins sont munis de grilles ou bien de sonnette. Dans tous les hôtels il y a un portique de détection et un scanner à bagages. Plus un ou deux agents avec casques, gilets pare-balles, boucliers anti-émeute tazzer intégré pour certain. Et aussi parfois des manches de pioche . La surveillance est totale au Xinjiang, pas un cm n’est couvert par l’œil d’une caméra.

 

La vieille ville de Kashgar n’est plus. Juste quelques ruelles sans grand intérêt ou les sourires ont disparus. Paix à son âme !


Beijing Hotel 50% OFF (ENG) Le Xinjiang


Save up to 50% on Shanghai Hotel(ENG)

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Annuaire de liens 1two Allianz Travel FR Lastminute.com FR Tripadvisor FR