Comment partir seul en voyage avec nomad-etc



CONSEILS DE BASE :

• Souscris une bonne assurance de voyage avant de partir.
• Si tu as acheté un guide, lis le !
• Choisis ton bagage en fonction du pays et des moyens de transports que tu comptes utiliser durant ton voyage.
• Penses  à faire des copies de tes papiers…

COMMENT FAIRE MON SAC  :

sous vêtements
3 pantalons
3 tee shirt technique manches longues
3 tee shirt courtes
1 chemise manches longues
1 chemise manches courtes
1 pull polaire
2 Buff

Checklist à télécharger

Ma petite listes perso

ACCESSOIRES  DE VOYAGE :

1. Bouchon d’évier universel en caoutchouc (pour la lessive)
2. Corde à linge (les suspentes de parapentes sont idéales, légères et costaud)
3. Velcro sur les bouchons d’objectif, et son frère sur son sac

DES APPLIS UTILES :

  • Maps.me
  • XE ,convertisseur de devises
  • IMO, comme WhatsApp
  • WhatsApp
  • Google translate
  • Wifispc, liste du reseau disponible
  • Flush, pour localiser les toilettes les plus proches !!!

COMMENT FAIRE POUR UTILISER TON ASSISTANCE :

Tu as souscrit, comme presque tout le monde, une ASSURANCE de voyage qui inclue une ASSISTANCE en cas de problème, mais si tout va bien tu ne l’utiliseras pas.

Comment faire pour partir voyager en Birmanie sous la pluie

                                                CONSEILS DE BASE :

Vous décidez de partir seul en voyage mais vous ne savez pas trop comment faire  et par où commencer !

• Souscris une bonne assurance de voyage avant de partir. Crois-moi, pour avoir eu à m’en servir, c’est la base des conseils de voyage.

• Si tu as acheté un guide ! Lis les us et coutumes avant de partir en voyage peut t’éviter quelques déconvenues. Et puis un peu de politesse n’a jamais tué personne !
• Choisis ton bagage en fonction du pays et des moyens de transports que tu comptes utiliser durant ton voyage. Cela parait bête, mais courir après un bus avec une valise n’est pas des plus évidents. Charges ton sac correctement.

Finances et papiers :

• Fais en sorte d’avoir toujours quelques dollars ou euros en petites coupures.

• Ne mets pas tous tes œufs dans le même panier. En quelques mots, ne rassembles pas tout ton argent au même endroit.
• Dans les transports gardes tes objets de valeurs tous le temps avec toi, jamais en soute. Ne les laisses pas dans le bus aux différents arrêts, même si tout le monde descend.
• En voyage à l’étranger il est toujours utile d’avoir au moins deux cartes de crédit.

. Penses  à faire des copies de tes papiers, ainsi qu’un double que tu t’envois par mail.

• Conseil vêtement : oublies autant que possible les jeans. Ils mettent trop longtemps à sécher.

• Coté cuisine, se fier à ton instinct  fait parti des conseils de base ,plutôt qu’à un guide de voyage. Ce ne sont pas des guides gastronomique. Le Lonely n’a pas les mêmes gouts qu’un Français . Le routard n’est pas objectif. Et pour être bien placé dans le petit futé, il faut payer.

• Avoir de la patience (ce qui n’est pas mon cas, mais bon je me soigne)
• En profiter pour te remettre à lire, ou au dessin…

Sur la route:

• Dans certains bus locaux bien pourris, penses à vérifier la température du sol du véhicule. Parfois il s’agit de vraies plaques de cuisson !
• Evites, quand cela est  possible, de t’assoir au niveau des roues dans un bus, c’est là que ça secoue le plus !

COMMENT FAIRE MES SACS POUR 6 MOIS  ( chaud et froid ):

mon sac

1 et 3 – sous vêtements, 3 pantalons, 3 tee shirt techniques manches longues , 3 tee shirt courtes , 1 chemise manches longues , 1 chemise manches courtes, pull polaire , 2 Buff, 1 bonnet , 1 paire de gants
2 – sac de couchage et sur-sac étanche
4 – moustiquaire et de quoi l’accrocher
5 – drap de sac en soie
6 – couverture de survie forme sarcophage ( conseil Mike Horn )
7 – nécessaire de toilette
8 – pharmacie
9 – serviette de toilette
10 – chaussure de marche basse
11 – sandales : c’est moche mais ça évite de laver des chaussettes
12 – guide de voyage ( la Chine : il fait au moins 1 kg )mon sac
20- appareils photo
21- disques durs
22- ordinateur portable
23- lunette, lunette de soleil tout terrains
24- trousse de stylo
25- carnet de notes
26- documents de voyages , photos d’identité et papiers divers
27- adaptateur USB
bouquins

Petits trucs indispensables ( enfin pour moi ) :

mon sac

A – gorillapod
B – lampe frontale
C – mug thermos
D – petit parapluie : obligatoire en Asie ( je n’aime pas les capes de pluie , on crève de chaud dessous )
E – suspentes de parapente en kevlar ( incassables , sert accessoirement de corde à linge) ,pinces à linge
F – petit nécessaire de couture
G – bouchon d’évier ( pour faire la lessive)
H – mouchoir en tissus
I – adaptateur multiprise
J – couteau suisse       

briquet, bouchons oreille
un grand sac poubelle style jardinage pour tapisser le sac à dos et le rendre un peu plus étanche.

vue sur Sitwee en Birmanie; comment visiter la Birmanie

                                             ACCESSOIRES  DE VOYAGE :

1. Bouchon d’évier universel en caoutchouc (pour la lessive)
2. Corde à linge (les suspentes de parapentes sont idéales, légères et costaud)
3. Velcro sur les bouchons d’objectif, et son frère sur son sac
4. Des bougies (pas d’anniversaire) et du feu
5. Masque et bouchons pour dormir dans certains cas
6. Vêtements chauds pour les bus climatisés (ou les cinémas thaï)
7. Le petit guide Point It
8. Chargeur USB à deux entrées, pour les chambres cheap avec une seule prise
9. Sac poubelle genre jardinage pour doubler l’intérieur du sac à dos
10. Couteau (style suisse)
11. Mouchoir en tissus (voir pourquoi en bas de la page)
12. Mug isotherme (Contigo est le seul que j’ai trouvé pour l’instant qui soit réellement étanche et isotherme)

13. Stylos
14. Photos d’identité (pour faire les visas à la frontière)
15. Copies de ses papiers et un double dans sa boite mail
16. Carte de blocage de système RFID à mettre avec ses cartes de crédit
17. Moustiquaire pour les pays à moustiques et autres insectes
18. Drap de soie pour sac de couchage ( léger et chaud)
19. Lampe torche ou frontale
20. housse étanche pour papiers pendant la saison de pluie
21. petit sac étanche pour shampoing et gel douche, ou autre liquide
22. Sacs Ziplock
23. Si tu utilises un holster pour planquer tes papiers ou ton argent, penses à les mettre dans un sac plastique quand tu es dans un pays chaud . En effet la transpiration détrempe tout.

                                COMMENT FAIRE POUR UTILISER TON ASSISTANCE :

Tu as souscrit, comme presque tout le monde, une ASSURANCE de voyage qui inclue une ASSISTANCE en cas de problème, mais si tout va bien tu ne l’utiliseras pas.
Un jour un problème survient, comment faire ? Pas de panique !

comment faire pour utiliser son assistance
by Jp Valery

                                En pratique ça donne quoi :

1.  Tu contactes ton ASSURANCE. Généralement elle va te demander la prise en charge par L’ASSISTANCE.
Dans tous les cas l’hôpital va te faire un examen. Dans certains pays comme le Laos il faut payer tout de suite, voir même avant (pour les radios par exemple). Gardes bien toutes les factures que tu enverras à ton assurance. Penses à faire faire un certificat médical qui précise pourquoi tel ou tel examen est nécessaire .

2.  L’hôpital va te faire une estimation de frais et transmettre les premiers examens au médecin de l’assistance .

3.  Envois ce devis à l’assistance pour qu’elle débloque les fond et autorise l’intervention ou demande votre rapatriement.

4.  Une fois le paiement confirmé, tu peux passer à l’intervention.

5.  Récupères tous vos documents médicaux, tes factures et ton FTF (fit to fly) délivré par le médecin. Il peut t’être demandé par certaine compagnie aérienne avant de monter dans l’avion.

Trucs utiles :

  • Avoir une copie de son contrat d’assurance.
  • Avoir un numéro de téléphone pour être joint.
  • Tenir ton assurance au courant de la situation.
  • Avant d’engager le moindre frais contactes ton assistance. C’est en effet elle qui va traiter l’avance avec l’hôpital.
  • Il est aussi préférable de savoir comment fonctionne l’assurance de ta carte de crédit.

                                       

drapeau ouzbekistan; comment faire pour visiter l'ouzbekistan
drapeau ouzbek

COMMENT FAIRE POUR VISITER BOUKHARA :

Bons plans perso :

Le train rapide qui relie Tachkent à Boukhara est un Talgo espagnol très bien avec hôtesse d’accueil charmante.
• Privilégiez Visa Card, la master Card n’est presque pas acceptée.
• Munissez-vous aussi de billets neufs pour faire du change.
• Si vous quittez les grandes villes, pensez à réviser votre russe
• Plus de problèmes de contrôles par la police.
• La vision panoramique depuis la Bukhara Tower restaurant fait partie des bons plans perso à ne pas rater.
• Evitez de  finir son assiette quand on est invité, sinon elle sera à nouveau remplie pensant que vous aviez très faim.


• Pour des céramiques traditionnelles, allez à Guijduvan à une cinquantaine de km de Boukhara. Là-bas se trouve une famille de potiers exerçant depuis des générations.
• Ne pas accepter de boire un verre de vodka si vous n’êtes  pas solidement  entrainé à ce sport !

Coté resto :

• Meilleurs plov : Shergiron Plov, Doston
• Best lagman : Lagman 5 Mikrorayon
• Cuisine avec un gout de France : Bukhara Tower
• Un burger : Bella Burger
• Top du café : Bukhara Tower restaurant
Wishbone café
Minor coffee shop ( parle un peu français)
Viande grillée la plus cotée : Chez Chinnor

Old bukhara et Old house : bon rapport qualité prix, bon service . Pensez à reverser
Silk : surfait
Kukaldosh : pas mal mais inégal
Mavregi restaurant : très bonne cuisine, très bel endroit au bord d’un bassin au calme.

En plus du kolkoz bazaar ( faire le plein de fruits secs et de noyaux d’abricots grillés salés spécialitée unique au monde) il y a aussi deux supermarchés pour des produits plus ‘’occidentaux’’. Gare aux copies, autre spécialité.
Un marché aux puces existe , le Caravan Bazaar à voir le matin si vous en avez un marre ”des vielles pierres” !

vue depuis la tour chukov comment faire pour visiter Boukhara; Comment partir seul en voyage

Pourquoi les mouchoirs en tissus :

Lors d’un voyage à Darjeeling, j’ai attrapé un rhume d’enfer. Au bout d’une journée j’avais liquidé mon stock de Kleenex.

Je suis donc parti à la recherche de mouchoirs en papier dans les boutiques du coin. Nada ! Je me suis rabattu sur des serviettes de table à moitié plastifié et qui se déchiraient à chaque mouchage. Vous me direz, autant se moucher avec les doigts ! Mais je ne sais pas comment faire en public . En rentrant de voyage j’ai acheté des mouchoirs à l’ancienne, finalement  plus pratique comme accessoires de voyage et plus écolo.